A propos des techniques de marquage Sérigraphie

Le mot sérigraphie signifie littéralement : « écriture à travers la soie », provenant du latin « sericum » pour soie, et du grec « graphein » pour écriture. Encore appelée flocage, cette méthode s’applique sur les matières textiles et les surfaces plates. Il s’agit de la technique de marquage la plus utilisée et provient d’un procédé très ancien, qui consiste à faire usage d’un écran de soie (ou plus souvent de polyamide aujourd’hui) tel un pochoir pour faire passer l’encre sur le matériel à marquer. Le motif est copié sur l’écran de soie et la couleur se pose entre le tissu et le matériau à imprimer, et se transfère de ce fait sur le produit.

Les principaux avantages de l’utilisation de cette technique résident dans le fait qu’elle offre une reproduction très précise, avec des couleurs intenses (utilisation d’encres mattes et/ou brillantes) et un très bon rendu, bien opaque et durable. Elle est également valide pour différents types de supports, notamment la bagagerie et des tissus tels le coton, le nylon, le polyester etc. En fonction du textile utilisé, les possibilités de marquage sont aussi différentes mais le procédé permet en général des formes ou découpes compliquées qui ne pourront pas être faites avec d’autres techniques.

Avec l’évolution de la technologie, de nos jours, il existe de nouvelles machines de sérigraphie à plat qui permettent aussi d’imprimer sur d’autres matières que le textile, notamment du papier, du plastique, du carton, du verre, du métal ou du bois. La sérigraphie est donc devenue une technique des plus favorables en termes de marquage publicitaire.